Céline Goujon, créatrice de tiny houses normandes

Associée à Laurent Delachoux, Céline Goujon est une architecte diplômée d’État, qui après une dizaine d’années dans des agences rouennaises d’architecture, a décidé de se reconvertir professionnellement et de lancer NOMADE. Créatrice de ces micro-maisons, Céline a su allier sa passion pour la conception et ses engagements écoresponsables. Installé près de Rouen, le jeune couple a déjà élaboré plusieurs modèles et leur carnet de commande se remplit. Découvrez l’interview de Céline, son parcours, ses projets et sa vision de l’entreprenariat.

Céline Goujon Nomade - audacieux normands
© NOMADE

Architecte de sa propre vie

Comment vous êtes-vous lancée dans ce projet ?  Quel a été votre déclic ?

C.G : Le déclic est parti d’une désillusion.  Après des études intenses et difficiles pour devenir architecte, j’ai travaillé pendant 10 ans dans de grandes agences mais j’ai été déçue. Je ne m’y retrouvais pas, autant dans les missions que dans les conditions de travail. C’était un métier contraignant, avec beaucoup de pression, des heures supplémentaires et des projets qui ne répondaient pas à mes attentes.

Résultat, j’ai fait un burn out. À ce moment-là, j’ai dû me questionner. Ce contexte de remise en cause a également coïncidé avec la naissance de mon bébé. J’ai pris conscience que je souhaitais faire autre chose de ma vie. La question, c’était quoi ?

Sans même avoir de réponse, j’ai quitté mon travail et je me suis lancée en microentreprise en attendant de pouvoir lancer un nouveau projet.

Du coté de mon conjoint, ingénieur mécanique de formation, un plan social s’annonçait dans son entreprise. Cela a renforcé notre choix et le fait que c’était le moment de prendre les devants.  Ces différents événements dans nos carrières nous ont permis de préciser le contexte dans lequel nous voulions travailler mais également les valeurs qui seront véhiculées par notre activité. Et puis au même moment, l’un de nos proches nous a parlé des tiny houses. Cela a été le déclic. C’était un bon mélange entre mes compétences en architecture et l’attrait pour les défis techniques de mon conjoint. Le projet « NOMADE » reprend nos savoir-faire, nos valeurs et nos désirs d’indépendance.

Quels sont les valeurs qui animent celui-ci ?

C.G : Par son concept, une tiny house ne réclame pas de fondation. Par conséquent, on n’abîme pas les sols et la nature. Au niveau des matériaux, nous utilisons des matériaux renouvelables, comme du bois non traité, produit localement. Nos créations sont isolées en coton issu de vêtements recyclés. Si nos clients le souhaitent, nous pouvons également faire du réemploi en réutilisant par exemple du bardage ou des éléments de décoration.

Les tiny houses sont également conçues dans une ambition de réduction de la consommation. De petite taille, cet habitat casse les codes et propose de revenir à l’essentiel : “vivre mieux avec moins”.

Céline Goujon Nomade - audacieux normands
© NOMADE

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans votre projet ? Comment avez-vous réussi à les dépasser ?

C.G : Dans la vie d’un entrepreneur, les difficultés sont souvent multiples. Au début, nous avons eu du mal à trouver un local adapté à notre activité (avec une porte assez grande pour sortir les tiny houses). La partie administrative est également toujours complexe. J’avais quelques notions avec la création de ma microentreprise, mais cela nous a pris beaucoup de temps.  Aujourd’hui, nous devons gérer les retards d’approvisionnement des matières premières ou encore les hausses de leurs prix. C’est important de prendre les problèmes les uns après les autres car cela peut être décourageant. Un par un, cela fait moins peur et rend les solutions plus accessibles.

Céline Goujon : « il faut avoir un peu d’inconscience et beaucoup se faire confiance » 

Comment ces projets sont-ils accompagnés ?

C.G :  Nous remercions les différents acteurs normands qui nous ont aidés. La Caisse d’Epargne Normandie nous a accompagnés dans le lancement de l’activité en nous permettant de financer, en partie, l’achat du matériel de transformation du bois ou encore d’un véhicule utilitaire adapté au remorquage d’une tiny house de 3,5 tonnes.

Avez-vous un secret ?
Quel est votre leitmotiv ou la citation qui vous inspire ?

C.G : Nous aimons beaucoup la citation de Nelson Mandela qui dit « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ». Et nous pouvons dire que depuis le début de cette aventure, nous gagnons et apprenons tous les jours.

Quelle a été votre plus grosse réussite ?

C.G :  Nous sommes au début de notre activité mais la dernière visite de notre premier client nous a beaucoup marqués. Il voulait déjà rester dans sa tiny house alors que le projet n’est pas encore terminé. À coup sûr, la première livraison sera un moment fort de l’histoire de NOMADE.

Quelle est votre définition de l’audace ?

C.G :  Je dirai qu’il faut croire en soi, c’est essentiel. Il ne faut pas non plus se poser trop de questions. Nous avons le sentiment qu’il faut avoir un peu d’inconscience et beaucoup se faire confiance.

Un conseil pour les audacieux normands ?

C.G :  Il est très important de se faire accompagner. Parfois, le fait d’avoir un interlocuteur qui nous conseille dans les coups durs permet de ne pas se décourager. Les projets n’avancent parfois pas au rythme souhaité. Cependant, ces accompagnements par des réseaux ou des partenaires permettent de lever des freins pour l’entrepreneur.

Nous sommes passés par ces étapes et si c’était à refaire, nous le referions sans hésitation.

La Caisse d’Epargne Normandie soutient l’économie normande en accompagnant de nombreux professionnels dans leurs activités comme Céline Goujon et son conjoint. Elle propose un éventail de solutions, qu’il s’agisse de réaliser des projets immobiliers, de renouveler du matériel ou de financer de nouveaux projets. À tous les moments-clés du développement de l’entreprise, la Caisse d’Epargne Normandie conseille en prenant en compte l’ensemble des paramètres, qu’ils soient personnels ou professionnels.

En savoir plus sur NOMADE :
Site Officiel 
Compte Instagram
Page Facebook 

Articles qui pourraient également vous intéresser