Il écrit un livre pour raconter son histoire – Abdoul Kanate

 

 Abdoul Kanate - Audacieux Normands © Abdoul Kanate

Réfugié en France, Abdoul Kanate est un écrivain originaire de Côte d’Ivoire. Il a transformé son expérience personnelle en un ouvrage, « Libre ou Mourir » lorsqu’il vit à Flers. Normand d’adoption, il revient sur son déclic pour se lancer dans l’écriture d’un livre mais également sur l’utilité de raconter son histoire pour lui-même et pour les autres. La sortie de son livre a suscité de nombreuses demandes d’association pour qu’il témoigne de son parcours. Aujourd’hui, il nous partage son engagement pour aider les personnes aux situations similaires.

 

 

 

Abdoul Kanate « partager mon histoire pour que cela aide les autres »

  • Bonjour Abdoul 
  • Bonjour les Audacieux Normands
  • Après un long périple, tu arrives en France, que fais-tu alors ?
  • J’ai pu continuer mes études et passer un bac électro-technique grâce à mon statut de réfugié
  • Qu’est-ce qui t’a amené à écrire un livre ?
  • En 2018, j’ai fait ma demande de titre de séjour car j’avais 18 ans. J’ai fait tous les recours auprès des administrations. J’étais en échec et ma seule solution a été de m’exprimer.
  • Ce livre, tu l’as écrit pour te libérer ?
  • Oui mais également car je n’étais pas le seul dans cette situation.
  • Tu avais déjà l’habitude d’écrire ?
  • Pas du tout, c’est venu comme cela, j’en ai eu le besoin.
  • Quel a été ton déclic ?
  • c’était ma dernière chance. Je voulais dire ce que j’avais sur le cœur.
  • Est-ce ton instinct qui t’a guidé dans la réalisation de ce premier livre ?
  • Je me suis dit que les choses devaient changer. L’écriture était le seul moyen de faire entendre ma voix. C’est l’urgence de la situation qui a guidé mon travail.
  • Combien de temps as-tu mis pour écrire ce livre ?
  • 3 mois
  • Aujourd’hui, qu’est-ce que t’apporte l’écriture ?
  • Elle me permet de m’évader et de prendre le temps de réfléchir
  • Comment ton entourage en France a réagi ?
  • Tout le monde a été surpris, même choqué. Avec mon accent, j’ai dû mal à me faire parfois comprendre en français. A l’écrit, c’est plus simple pour moi
  • Estimes-tu avoir atteint ton objectif ?
  • Je n’ai pas encore réussi mon pari, je veux aider les autres personnes et informer les autres sur leurs situations.
  • C’est devenu un besoin pour toi d’écrire ?
  • Ce n’est pas devenu un besoin, juste un plaisir.
  • Abdoul, merci pour cet échange
  • De rien, à bientôt les Audacieux Normands

Tout comme Abdoul Kanate, la Caisse d’Epargne Normandie accompagne de nombreux normands dans leurs projets. Elle propose un éventail de solutions. À tous les moments-clés du développement de leur projet, la Caisse d’Epargne Normandie conseille en prenant en compte l’ensemble des paramètres, qu’ils soient personnels ou professionnels.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur Abdoul Kanate :
Instagram
Facebook

 

 

 

 

Articles qui pourraient également vous intéresser